Randonnée à la Cascade du Paradis

À l’heure où j’écris ces quelques lignes, voilà un mois que nous avons quitté la Polynésie française pour venir s’installer en famille en Guadeloupe. Nous faisons petit à petit connaissance avec cette belle île. Dans notre premier article sur la Guadeloupe, nous vous avions parlé de la balade du Bassin Bleu, sur les hauteurs de Gourbeyre, sur l’île de Basse-Terre. Cette semaine, on vous amène toujours en randonnée, mais cette fois dans la fameuse cascade du Paradis, sur la Commune de Vieux-Habitants.

Je dois dire que quand on arrive sur une île et que l’on ne connaît encore rien, l’envie de découvrir tous ces moindres recoins est présente ! J’ai donc décidé de regarder sur les cartes topographiques et les quelques sites qui parlent de balades à faire en Basse-Terre, pour proposer cette très belle balade familiale.

Sauvegarde cet article sur Pinterest pour y revenir plus tard !

vieux habitants cascade du paradis
cascade paradis
cascade vieux habitants
randonner cascade du paradis vieux habitants

Je dois avouer que nous avons fait la balade en deux fois. Lors de notre premier essai, nous sommes arrivés très tard en fin d’après-midi et n’avons pas eu la chance de vraiment profiter et admirer les paysages de la randonnée. Nous n’avons pu rester que deux minutes à l’arrivée au bassin, au risque de revenir avec la nuit. Pas très malin, je l’avoue, surtout avec deux enfants en bas-âge. Mais nous sommes rentrés juste avant la nuit, au pas de course. Du coup, afin de mieux apprécier la balade et la découverte de la faune/flore qui nous entoure, et sachant aussi que je souhaitais écrire un article pour le blog, nous nous sommes décidés à revenir durant une journée complète en emportant notre pique-nique.

Au programme du jour : un départ tôt, un peu de route, une belle balade familiale dans un cadre tropical toujours aussi beau, et le clou du spectacle, une baignade dans un superbe bassin d’eau de couleur verte, le tout éclairé par une belle lumière matinale. Que demander de plus ?

Petit aparté, attention à ne pas confondre avec le Bassin Paradis. Les noms se ressemblent, mais ce bassin est situé non loin des chutes du Carbet, sur la Commune de Capesterre-Belle-Eau.

La randonnée de la Cascade du Paradis à Vieux Habitants

Le départ de cette randonnée n’est pas vraiment à côté de là où nous habitons en attendant de trouver notre petit nid, ici en Guadeloupe. À l’heure où j’écris ces lignes, nous habitons sur les hauteurs de Saint-Claude, et la randonnée se trouve au niveau du village de Vieux-Habitants. Après avoir préparé notre pique-nique pour la journée, nous quittons tôt notre Airbnb pour nous rendre au départ de la balade. Comme toujours, vous retrouverez en bas de l’article tout ce qu’il y a à savoir sur les aspects pratiques pour cette randonnée en forêt. Environ 20 minutes de route en direction de la côte ouest, et nous arrivons sur les abords du village de Vieux-Habitants. Le début de la randonnée n’est pas simple à trouver et il vous faudra rouler au fond de la vallée de Grande Rivière des Vieux habitants.

cascade du paradis vieux habitants
Lors de notre deuxième passage, le temps est superbe et nous sommes seuls !

Environ 6km de route nous amènent au fond de la vallée. En chemin, prenez le temps d’apprécier le paysage de ce fond de vallée. À quelques endroits, vous avez de très belles vues sur les environs et le fond de vallée très vert. Comme lors de notre premier essai, nous nous garons sur le parking de l’habitation la Grivelière, un établissement connu localement, témoin du passé. Les lieux sont actuellement fermés pour rénovation pour cette fin d’année 2021, mais nous espérons revenir pour visiter tout ça, et notamment y manger. L’habitation a d’ailleurs été classée “Monument Historique” en 1987, en particulier pour la conservation de ces bâtiments. Mais je m’égare.

La randonnée débute sur un chemin en terre très large, dans le début de la vallée. Le beau temps est là et les vues sur les environs sont déjà très belles. Nous avançons tranquillement, en famille, en pleine nature. On va être bien ici pour la journée ! Nous évitons les vaches se trouvant en plein milieu du chemin. Il fait relativement frais, il est encore tôt il faut dire. C’est aussi l’avantage d’avoir des enfants jeunes, ils ne font pas la grasse matinée et du coup, nous non plus ! Nous poursuivons le chemin qui est goudronné par endroits. C’est facile pour les enfants, Louis se régale et, du haut de ses 5 ans et demi, ne râle même pas…On longe d’anciennes exploitations agricoles sur les deux côtés de la route.

traversée du passage à gué
passage a gué vers le cascade du paradis

Environ 500/600m après le départ de la randonnée, vous allez devoir traverser un passage à gué, au niveau de la ravine Auphrant. Lors de nos deux passages, et même si nous sommes en pleine saison des pluies, nous n’avons rencontré aucun problème pour traverser ici. Vous avez même des pierres disposées à droite à gauche pour ne pas vous mouiller les pieds (même si on saura plus tard que l’on n’a de toute façon pas le choix à la fin de la balade). La végétation est toujours luxuriante, d’un vert éclatant, et cette fois-ci, comme nous avons le temps, nous prenons plaisir à observer tous ces détails qui nous entourent. On y observe notamment des champignons (il y en avait peu à Tahiti finalement), les fameux arbustes queue de rat appréciés des chauve-souris (que l’on croisera la première fois lors de notre retour tardif) ou enfin pas mal de plantes épiphytes, c’est-à-dire qui se servent d’autres plantes/arbres comme support pour pousser.

végétation cascade paradis
champignon guadeloupe
végétation épiphytes

Nous poursuivons la route sur environ 1km pour arriver au barrage sur la Grande Rivière des Vieux-Habitants. Juste en amont, vous avez d’ailleurs un panneau jaune sur votre droite indiquant les autres randonnées du secteur. J’en parlerai en détail dans les aspects pratiques mais évidemment, il est impossible (et entièrement déconseillé) de faire cette randonnée lors de fortes pluies et s’il est prévu du mauvais temps dans les environs. Ici, il existe deux possibilités que nous avons testées. Lors de notre premier passage, nous sommes descendus sur le côté gauche du barrage par un petit sentier qui mène au bord de la rivière. D’ici, vous pouvez sauter de rocher en rocher pour atteindre l’autre rive, sans trop de soucis. Mélanie l’a fait avec Téo dans le porte-bébé, donc, c’est possible ! Il faut juste faire attention car certains passages sont glissants pour le coup. En faisant de la sorte, cela vous évite de vous mouiller les pieds (pour l’instant). L’autre solution, plus rapide mais aussi plus simple, est de tout simplement traverser au niveau du barrage. Vous pouvez descendre le mur et marcher le long du barrage ou même un peu en amont, directement dans la rivière. Lors de notre passage, le niveau de l’eau était relativement bas et le courant assez faible, aucun souci donc.

en route pour la cascade du paradis
chemin vers la cascade
barrage sur le chemin pour accéder au paradis

Une fois la rivière traversée, nous continuons le sentier marqué en direction de la droite (fond de vallée, donc). Le sentier se réduit majoritairement au passage d’une seule personne et avance dans une superbe forêt tropicale composée de nombreuses fougères, bambous et autres plantes en tout genre. Je prends vraiment plaisir à observer tout ça, en prenant soin d’immortaliser du mieux que je peux l’ensemble avec mon matériel photo. Le chemin est bien ombragé à partir du barrage, même si, de manière générale, la première portion l’est aussi. Il vous faudra continuer ce sentier durant environ 15 minutes, et surtout ne pas louper le “fameux embranchement officiel”. Il y a un énorme rocher avec une flèche rouge en direction de la droite, indiquant qu’il va falloir traverser la rivière à ce niveau. Ici, impossible de reculer, il va falloir se mouiller les pieds, voire même les mollets (et peut-être les cuisses, si vous êtes petit(e). Encore une fois, la traversée ne pose aucun problème en soi, du moment que le courant n’est pas trop fort et que la hauteur de l’eau est acceptable. En cas de doute ou si vous sentez que la pluie arrive, je conseille de rebrousser chemin et de tenter la randonnée une autre fois. L’eau peut rapidement monter dans ce genre de vallée, et un accident est vite arrivé.

mélanie et téo en route vers la cascade
cascade du paradis cacao
louis à la cascade du paradis
plante arbre cascade

Une fois de l’autre côté, vous pouvez apercevoir un ensemble de rochers sur votre droite, comme des pavés. Il vous faudra donc suivre cette direction comme si vous redescendiez la rivière sur environ 50m. Le chemin se poursuit sur votre gauche, dans la forêt, et vous amène ensuite en quelques minutes directement sur un premier bassin aux belles couleurs vertes, au pied d’une cascade. En toile de fond, vous pouvez apercevoir la fameuse cascade Paradis. Lors de notre premier essai, nous avons dû courir à cause de la nuit pressante, mais nous arrivons cette fois sur les coups de 10h au pied de ce magnifique bassin. Nous sommes seuls, au calme, dans un cadre que je juge, sans trop mâcher mes mots, paradisiaque. Nous prenons un grand plaisir à profiter de ce moment en famille, loin de tout le monde. Un petit bain dans ce beau bassin profond nous rappelle que l’eau en rivière n’est pas si chaude que ça, haha. Je prends plaisir à shooter quelques poses longues.

bassin du bas à la cascade
bain à la cascade du paradis en bas

Nous remontons ensuite le sentier en direction de la fameuse Cascade Paradis. Cette dernière est encore plus spectaculaire. L’eau descend de la montagne avec un débit impressionnant. Au pied de cette cascade, on retrouve un magnifique bassin de couleur vert turquoise, le tout au pied d’un imposant escarpement rocheux de lave, aux formes en “orgues basaltiques”. Le cadre est splendide, encore plus si vous êtes seuls. Nous décidons de manger au bord du bassin, ce qui, après réflexion, n’est pas si malin que ça au vu des traces d’éboulement et des récits que j’ai pu lire. Je conseillerais plutôt de se poser de l’autre côté, là où se trouvent les gros rochers (côté opposé aux orgues). Nous passons une bonne heure pour notre repas du midi, dans ce cadre enchanteur qui ne laissera personne indifférent. Les petits commencent à fatiguer et il est pour nous l’heure de rebrousser chemin. Un retour sans encombre nous permet de revenir à la voiture garée sur le parking. Même si la randonnée ne possède pas de difficultés particulières à proprement parler, nous en avons un peu plein les pattes, et Louis aussi (qui lui marche, pour le coup).

superbe cascade paradis et orgues

La randonnée en résumé

  • Difficulté : rien de particulier, dénivelé faible, mais une traversée au niveau du barrage et une autre au niveau de la Grande Rivière (juste avant l’arrivée)
  • Durée : 1h30 aller environ – 3h A/R
  • Longueur : environ 5 km aller-retour
  • Type : aller-retour
  • Idéal : à faire avec un petit pique-nique un midi
  • Saison : privilégier la saison sèche, attention en cas de grosse pluie car deux traversées de rivière
  • À penser : cape de pluie, chaussures (pas de tongs), produit contre les moustiques

Que faire dans les environs ?

Évidemment, je ne connais pas encore le secteur comme ma poche. Des recherches que j’ai pu faire et d’après mes cartes topographiques, vous pouvez :

  • Rejoindre la vallée de Beaugendre
  • Partir sur la randonnée des Trois Crêtes ou de Piton de Bouillante

Les aspect pratiques

Voici ce que vous devez savoir pour cette balade ainsi que quelques éléments pour vous aider.

Comment aller à la Cascade du Paradis ?

Bien évidemment, il faudra en premier lieu vous rendre en Guadeloupe. Si vous êtes en préparation de votre voyage, je vous invite à regarder les vols sur Skyscanner, le comparateur de vols que j’utilise depuis plus de 10 ans maintenant pour dénicher les meilleurs prix. Cela vous permettra, grâce aux options “tout le mois” ou “moins le moins cher”, de dénicher de superbes séjours à prix réduits. En fonction des saisons et des compagnies aériennes, vous allez pouvoir trouver des vols dès 350€ depuis Paris. Voici un lien qui propose les dates les moins chères pour venir visiter la Guadeloupe.

Une fois sur place, vous n’aurez pas d’autres choix que de louer une voiture de location. Vous pouvez la récupérer à l’aéroport ou à Pointe à Pitre. Encore une fois, je conseille de regarder le comparateur de loueurs de voiture Rentalcars, qui compare chez de très nombreux loueurs pour trouver les prix les moins chers.

Concernant l’accès à la randonnée, tout va dépendre d’où vous arriverez évidemment. Comptez environ 30 minutes depuis Saint-Claude (voir l’itinéraire). Si vous arrivez du Nord, depuis la route des Mamelles, il vous faudra compter 45 minutes environ (voir l’itinéraire). Dans les deux cas, vous serez forcé d’emprunter la vallée de la Grande-Rivière de Vieux-Habitants sur environ 6 km jusqu’au Parking de la Grivelière. À savoir que vous pouvez vous garer légèrement après le parking. Sur votre gauche, il y a un grand espace où nous avons déjà vu plusieurs voitures garées.

Si vous avez un smartphone, je vous recommande de télécharger :

  • Mapsme, une application qui permet d’obtenir des cartes hors ligne (sans internet) de très grande qualité,
  • L’application “Rando Guadeloupe” (Android / Apple) : vous y trouverez pas mal de balades, dont cette randonnée de la Cascade Paradis. En plus de la classique carte à suivre, vous avez également accès à des infos précises sur les lieux (faune, flore, etc.),
  • Vous pouvez aussi télécharger la trace complète de la randonnée sur le site de Wikilocs.
cascade et louis
Louis qui s'amuse dans les rochers à la cascade !

Où dormir dans les environs de la randonnée ?

Il y a pas mal de belles adresses pour dormir dans le coin après une bonne journée de randonnée. En voici trois qui ont une très bonne réputation et qui sont situées non loin :

Si vous habitez dans les environs et/ou que vous avez de bonnes adresses, n’hésitez pas à nous les laisser en commentaire ! Vous pouvez aussi regarder via ce lien les adresses pour dormir autour de la randonnée de Vieux-Habitants. Si vous poursuivez votre route vers la côte ouest de la Basse-Terre, nous avons testé le Jardin des Colibris à Deshaies, une merveille !

 

J’arrive à la fin de cette deuxième randonnée ici en Guadeloupe, entièrement située dans le Parc national de Guadeloupe. Franchement, nous nous sommes vraiment régalés, et pouvoir se baigner dans ce cadre splendide, ça change des plages de sable blanc et cocotiers ! Le chemin est vraiment sympa, et le cadre à l’arrivée est splendide. Quelques heures de marche dans un magnifique environnement. Si vous avez le temps et que vous êtes dans les environs, c’est clairement une très belle randonnée à faire !

Je vous dis à bientôt pour une autre balade, et on se languit vraiment maintenant de partir découvrir la Guadeloupe !

Sylvain

 

Vous avez aimé l'article ? Suivez-nous !

fleche reseaux sociaux

6 commentaires

  1. Merci beaucoup, c’est tellement beau et ça permet de changer des plages connues. Découvrir (ici faire découvrir) des sites comme celui là, c’est génial! Je suis allée en Guadeloupe plusieurs fois, mais seule je n’ose pas m’aventurer dans des coins perdus comme celui ci, dommage car c’est si magnifique, ça fait rêver! Merci en tout cas à vous 4 de nous partager ces randonnées, on voyage avec vous du coup!! Je sais que je vais y aller en 2022, mais ce n’est pas encore précis… je ferai tout pour aller voir cet endroit!! et peut-être vous croiser?! Bonne installation!! Mélanie

  2. Bonjour, pour vos balades rapprochez-vous de la maison de la randonnée, ils sont très sympa et compétents.
    Une de mes amies de St Claude participe très souvent.
    Vanibel est vraiment très sympa à faire pour découvrir la vanille et le café en Gwada ainsi que le musée du cacao et tout ça en Basse-Terre que j’adore !
    Bonne découverte.
    Evelyne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués par un *

Publier des commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.